Congo déchaîné est un site généraliste qui ambitionne de vous informer au mieux de l'actualité du Congo
Brazzaville. Vous pouvez réagir à tous les articles postés, chacun d'entre eux est porteur d'une invitation à le commenter. Il faut cependant, pour ce faire, vous inscrire avec le formulaire qui se trouve dans la colonne de gauche. Cliquez sur "Créer un nouveau compte". Donnez un nom ou alias et une adresse email, choisissez-vous un mot de passe et le tour est joué.
Pas de censure, mais des règles à respecter :
-   Pas d'insultes
-   Pas de hors sujet
-   Pas de posts rédigés en majuscules
Déchaînez-vous 
 

Syfia/CRP - 3ème série de 5 articles

 Logo CRP bon.jpg  

 
CRP – Centre de Ressources pour la Presse – Gaston Elbi Enkari – g.elbienkari@gmail.com
Syfia international – Emmanuel de Solère Stintzy – desolere@syfia.info
 
 
     
 
Articles réalisés avec l'aide financière de l'Union européenne. Le contenu de ces articles relève de la seule responsabilité de Syfia international et du CRP ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l'Union européenne.
 
 
Chers lecteurs,
 
Veuillez lire ci-dessous et en pièces-jointes, la 3ème série de 5 articles issue de la plupart des 6 départements couverts par le projet financé par l'Union européenne : « Journalistes, associations et autorités locales contribuent à un meilleur respect des droits des femmes rurales pour lutter contre la pauvreté ».
  
Au plaisir de lire vos réactions et à bientôt,
Syfia/CRP
 
Vous pouvez également commenter ces articles sur le blog du projet : http://syfia.over-blog.com/
 

Syfia/CRP - 2ème série de 6 articles

 Logo CRP bon.jpg  

 
CRP – Centre de Ressources pour la Presse – Gaston Elbi Enkari – g.elbienkari@gmail.com
Syfia international – Emmanuel de Solère Stintzy – desolere@syfia.info
 
 
     
 
Articles réalisés avec l'aide financière de l'Union européenne. Le contenu de ces articles relève de la seule responsabilité de Syfia international et du CRP ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l'Union européenne.
 
 
 Chers lecteurs,
 
Veuillez lire ci-dessous et en pièces-jointes, la 2ème série de 6 articles issue de la plupart des 6 départements couverts par le projet financé par l'Union européenne : « Journalistes, associations et autorités locales contribuent à un meilleur respect des droits des femmes rurales pour lutter contre la pauvreté ».
 
Au plaisir de lire vos réactions et à bientôt,
Syfia/CRP
 
Vous pouvez également commenter ces articles sur le blog du projet : http://syfia.over-blog.com/

Les couples mixtes sont-ils victimes de l’arbitraire consulaire ?

Brice Minguolo est un artiste chorégraphique bien connu. Après avoir évolué au sein de la Cie Bina Ngoua, il s’est établi à Bayonne, dans le sud ouest de la France. Il y a épousé Valérie, une enseignante française, de laquelle il a eu un enfant. D’un commun accord, le couple a décidé de faire une demande de regroupement familial au bénéfice de la fille de Brice, Samiéla (6ans) née d’un premier lit et qui réside à Brazzaville avec sa maman. 

Coup dur pour la ZES de Pointe-Noire et Alain Akouala, EXXARO renonce à son projet minier.

 Alors que MPD à d'ors et déjà vendu son projet de minerai de fer de Zanaga, c'est au tour d'EXXARO de jeter l'éponge.
On a pourtant failli y croire en voyant des locomotives falmbant neuves frappées du logo de l'entreprise, tirer des rames du CFCO.
Une fois de plus, la rapacité et l'inertie des décisionnaires congolais ont eu raison de la volonté des investisseurs.
On espérait aussi, que cette mise exploitation permette la mise à niveau de la voie COMILOG et celle du CFCO entre Mont-Bello et Pointe-Noire, de laquelle les voyageurs congolais auraient indubitablement profité en termes de confort et de vitesse de déplacement. Il va sans doute falloir y renoncer.

Bisalu Ya Beto – 14 juin 2014 – Espace Tati Loutard

Nous avons bien failli manquer la grosse surprise culturelle de cette fin d’année scolaire et universitaire 2013-2014. C’eut été dommage, l’étonnant 1er festival« Bisalu ya beto » accueilli par Alain Rock à l’Espace Tati Loutard sur une seule journée de 12 heures non stop s’est montré pas loin de l’irréprochable avec une organisation redoutablement au point et une absence de latence entre les différents spectacles. 
Suzanne Francisco, la créatrice de l’événement, épaulée d’un noyau dur, dont fait partie le collectif d’artistes Kimosi, a su avec brio mettre en place une journée culturelle et récréative pour petits et grands, de la meilleure facture et d’un très grand intérêt.

 

De G à D, Gorka et Béné (Kimosi), Suzanne, Gaël (Kimosi), et Etienne

De G à D, Gorka et Béné (Kimosi), Suzanne, Gaël (Kimosi), et Etienne

L'armée des 11 singes

Le 9 mars dernier, dans un article titré "Aliette Jamart entre génie et Tyranie" j'expliquais pourquoi, à mon avis, la fondatrice du meilleur projet de protection des chimpanzés est aussi son pire ennemi. A voir ce qui s'est passé au Sanctuaire de Conkouati, on verra comment, après avoir tout fait pour se mettre à dos toutes les les parties concernées par la protection de la nature au Congo elle se trouve aujourd'hui dans une situation dont elle va avoir bien du mal à s'extraire. Elle doit faire face à un adversaire qui use de procédés que l'on ne peut que réprouver : corruption, concussion, trafic d'influence et brutalités diverses pour l'évincer du secteur et s'emparer des réalisations qu'elle a faites tout au long du dernier quart de siècle. Tout celà ne peut que nuire aux intérêts des animaux qu'elle et ses adversaires entendent protéger.

 

"Pieds et poings liés" de Sorel Incari - Ma critique

 Lorsque Sorel Incari m’a envoyé son premier ouvrage, « Pieds et poings liés », j’ai écrit :

"Sorel Incari m'a fait parvenir son livre agrémenté d'une dédicace sympa :
"A Lionel,
Reçois ce livre de ma part, dans l'espoir que ce récit te fera faire un super voyage dans la cité ponténégrine que tu connais déjà bien.
Sorel Incari".
Long voyage pour cet exemplaire de "Pieds et poings liés" qui aura transité par Anthony Mouyoungui en France qui l'a remis à Privat Tiburce Massanga, il l'a rapporté au Congo avant de le transmettre à Massein Pethas de Radio Mucodec PN qui me l'a remis hier soir. Jolie collaboration entre gens de plume. Merci à tous les maillons de cette chaîne.
Il me reste à le lire et le chroniquer.
Excellente première impression, l'édition est de très bonne facture."

Syfia et le CRP pour un meilleur respect des droits des femmes rurales pour lutter contre la pauvreté

 

Chers lecteurs,

Le CRP et Syfia sont très heureux de vous retrouver dans le cadre d'un projet financé par l'Union européenne sur une toute nouvelle thématique « Journalistes, associations et autorités locales contribuent à un meilleur respect des droits des femmes rurales pour lutter contre la pauvreté ».
 
Vous lirez ainsi, pendant 3 ans, des articles sur les droits des femmes et leur lutte contre la pauvreté en milieu rural en provenance de 6 départements : Brazzaville, Lékoumou, Plateaux, Niari, Cuvette-Ouest et Kouilou.
 
Cette première série de 7 articles est issue de la formation initiale à Dolisie des journalistes de ces différents départements.
 
Au plaisir de lire vos réactions et à bientôt,
Syfia/CRP
 
 

L'exécutif se fâche contre le judiciaire, nettoyage ou non respect de la séparation des pouvoirs ?

 

 Alors que depuis quelques jours le site Brazzanews, qui pour nous n'a rien d'un organe journalistique mais tout d'une machinne de propagande nous a annoncé que les magistrats ayant officié lors du procès du 4 mars ont été destitués (voir leur article ci-dessous), les "Dépêches de Brazzaville" nous servent une toute autre version, pas plus vérifiable pour l'instant.

De la même manière, il nous est dit que Paul-Marie Pouélé aurait été entendu sur le fait qu'il aurait distribué des marinières portant en inscription la phrase : "Touche pas à ma Constitution". Nous avouons ne pas comprendre comment un individu, fut-il d'opposition peut être inquiété pour avoir eu une position légaliste.

Le fait que la majorité soit passée à la vitesse supérieure pour promouvoir l'idée de révision constitutionnelle peut-il d'ors et déjà avoir valeur de loi et rendre les défenseurs du respect de la constitution des fauteurs de troubles et d'atteinte à la sureté de l'Etat ? Décidément au Congo les lois sont à géométrie variable.

Syndiquer le contenu

Commentaires récents